Co-marquage, service-public.fr… on clarifie ?

Le site service-public.fr propose aux collectivités territoriales un ensemble d’outils pratiques, dont le « co-marquage », depuis plus de 15 ans. Mais le manque de clarté de l’offre proposée aux collectivités rend le concept obscur. À tel point que le terme « co-marquage » est devenu un mot fourre-tout…

« Le co-marquage, c’est mettre des liens vers service public.fr »

« Le co-marquage, c’est mettre la demande d’acte d’état civil sur son site »

« Le co-marquage, c’est le truc qu’on paie tous les ans »

Facepalm

Véritable foie gras vendu comme un pot de rillettes, le co-marquage et les autres outils proposés par service-public.fr aux collectivités méritent pourtant qu’on s’y attarde… et qu’on clarifie.

D’abord, c’est quoi service-public.fr ?

Pour comprendre l’offre, il faut déjà connaître le site. Service-public.fr est d’abord et avant tout un répertoire géant de toutes les procédures de l’administration françaises. Mis à jour constamment par la DILA et faisant office de référence, il est composé de 3 blocs de fiches de procédures : particuliers, associations, entreprises.

3 parties de sp.fr

Les 3 grands blocs du site service-public.fr

Mais service-public.fr, c’est aussi :

  • un annuaire de l’administration,
  • le compte personnel service-public.fr (issu du heureusement disparu « mon.service-public.fr »),
  • l’accès à un grand nombre de téléservices nationaux ou même locaux, bien souvent dispatchés sur des sites annexes (comme l’ANTS par exemple),
  • et enfin des trucs annexes, comme le « comment faire si » (que vous avez peut-être connu sous le nom « événements de vie »), un guide un peu plus didactique sur quelques procédures classiques, ou encore les actualités (que vous retrouvez d’ailleurs sur les fiches correspondantes).

Voilà pour le tour du propriétaire.

Et pour les collectivités alors ?

Pour les collectivités, le site service-public.fr offre deux services bien distincts. Pour les communes le « bouquet de services mairies », et pour tous le fameux « co-marquage ».

Le bouquet de services mairie

Ou comment faciliter la vie de centaines de personnes en 3 clics

Le bouquet de services mairie, tristement méconnu, est un ensemble de 6 téléservices nationaux accessibles depuis service-public.fr mais dont l’instruction des dossiers est gérée par les communes :

  • Demande d’acte d’état civil
  • Déclaration de changement de coordonnées (le fameux « changement d’adresse »)
  • Demande d’inscription sur les listes électorales
  • Dossier de recensement citoyen obligatoire
  • Pré-demande de PACS
  • Déclaration d’ouverture de chantier

L’État a donc mis en place l’interface en ligne… et attend désespérément que vous vous y raccordiez.

Pour chaque commune, c’est gratuit et immédiat. Concrètement, vous suivez cette procédure de quelques minutes et miracle : vos agents commenceront à recevoir des demandes venant de ces téléservices (soit par mail, soit via leur logiciel métier suivant comment vous aurez configuré le système).

Cela évitera en plus aux usagers de tomber sur ce message particulièrement pénible et dévalorisant pour votre commune :

Ce que verront vos usagers si vous n'êtes pas raccordés. Moche hein ?

Ce que verront vos usagers si vous n’êtes pas raccordés. Moche hein ?

Le co-marquage

Ou comment rendre les pages les plus consultées de votre site automatiquement à jour

Le co-marquage, c’est le moyen d’afficher les contenus de service-public.fr dans son propre site. On insiste sur le mot important : les contenus. Les milliers de fiches, affichées sur votre site, avec votre propre charte graphique, tout en bénéficiant des mises à jour automatiques.

Comment est-ce possible ? Tout simplement en récupérant les données de service-public.fr qui sont ouvertes. Elles sont fournies sous forme d’archive (un ZIP) contenant un ensemble de fichiers XML (un par page du site).

Oui, c’est technique. Heureusement, si vous disposez d’un CMS classique, des modules existent (on en trouve pour WordPress ou pour Typo3 par exemple), et tous les prestataires habitués des collectivités savent intégrer ces données proprement.

Reste la question cruciale : en bloc ou page par page ?

Pillule rouge ou pillule bleue

L’intégration du co-marquage, en bloc ou page par page ?

L’intégration en bloc, simple mais peu efficace

Dans ce mode d’intégration, tout, strictement tout service-public.fr est intégré dans une page de votre site. Y compris tout ce qui ne concerne pas votre strate de collectivité.

Une intégration rapide donc, mais au prix de :

  • créer un site dans votre site,
  • le surcharger de contenus qui ne vous concernent pas.
Co-marquage en bloc

Un exemple de co-marquage inséré “en bloc” sur le site de la ville de Bayonne

L’intégration page par page, la voie royale

Dans ce mode d’intégration, chaque fiche de service-public.fr est insérée manuellement dans une page du site.

Un travail plus long mais qui permet de :

  • conserver uniquement les fiches qui concernent la collectivité,
  • les insérer proprement dans l’arborescence du site,
  • et les agrémenter de contenus spécifiques (les horaires du service, un formulaire particulier, des recommandations spécifiques).

… C’est-à-dire le sens initial du co-marquage !

Un travail long certes, mais beaucoup moins que d’avoir à rédiger puis mettre à jour régulièrement l’ensemble de ces pages. Finalement, le calcul est vite fait !

Co-marquage page par page

La demande d’acte d’état civil sur le site de la ville de Rochefort, agrémentée du lien vers la demande en ligne que la ville propose via son propre système.

Pourquoi les collectivités l’utilisent si peu ?

Vaste question. D’abord par le manque d’explication de service-public.fr sur son offre pour les collectivités, d’où l’utilité de cet article.

Aussi parfois, pour une raison plus étrange : parce que la collectivité s’autorise des règles locales différentes de celles données par service-public.fr (papiers en plus, procédures différentes). Le texte donné par le co-marquage induit alors les usagers en erreur.

Et enfin, pour des fausses croyances :

  • que le co-marquage ne peut se faire que par bloc (le problème du « site dans le site » évoqué plus haut),
  • que le travail page par page est long (à mettre en perspective du  temps gagné à ne plus mettre à jour ces pages),
  • et surtout pour la pire des idées reçues : car le co-marquage serait payant annuellement !

Le co-marquage EST GRATUIT

Il est nécessaire de le mettre en majuscules tellement cette idée est tenace. Le co-marquage de service-public.fr est basé sur des données ouvertes, donc EST GRATUIT.

Malheureusement, certaines sociétés se sont lancées, à l’époque où l’offre était encore inexistante, dans des produits sur abonnement annuel. Ces prestations désormais abusives (de quelques dizaines à plusieurs milliers d’euros par an) n’ont plus lieu d’être mais perdurent malgré tout.

Ce que vous devez payer au mieux :

  • rien si vous disposez d’un CMS répandu et installez vous-mêmes un plugin existant,
  • quelques centaines d’euros pour l’installation et le paramétrage si vous passez par un prestataire habitué des collectivités territoriales.

Convaincu ? Utilisez la puissance de service-public.fr en 3 étapes

1. Nettoyez l’annuaire de l’administration

D’abord, vérifiez les informations de votre collectivité sur l’annuaire de l’administration. Avec tous les sites annexes, cette tâche peut déjà être chronophage. Chaque fiche possède un formulaire pour suggérer une modification.

2. Pour les communes : raccordez-vous au bouquet mairie

Si vous êtes une commune, souscrivez immédiatement aux 6 téléservices nationaux, et facilitez la vie de centaines ou milliers de personnes sur votre commune, comme ça, en quelques clics.

3. Intégrez le co-marquage dans votre site

Via l’installation d’un plugin adapté sur votre CMS, via votre prestataire, ou dans votre prochain cahier des charges. Avec au choix une intégration par bloc pour les plus pressés, et page par page pour les plus minutieux. Mais toujours, sans abonnement !

Voilà qui, nous l’espérons, clarifiera ce sujet complexe qu’est le co-marquage et les autres produits de service-public.fr pour les collectivités. Car il serait dommage de s’en priver, surtout pour de mauvaises raisons. Le co-marquage est le moyen le plus efficace et le plus rapide de proposer une information légale précise et à jour sur son site. Et les autres services permettent à votre collectivité d’être présente efficacement sur l’un des 100 sites les plus consultés par les français.